Quels sont les seuils de richesse selon le type de ménage ?

L’Observatoire des inégalités fixe le seuil de richesse au double du niveau de vie médian, soit 3 470 euros par mois après impôts pour une personne seule. Mais à quel niveau peut-on considérer qu’on est riche pour un couple ou une famille avec enfants ?

Fixer un seuil de richesse pour une personne seule, c’est bien. Mais pour beaucoup de familles formées d’un couple, le « niveau de vie », c’est la somme des revenus de chacun. Le débat devient alors confus : on se réfère au revenu d’une personne alors que dans les couples, on comptabilise l’ensemble des revenus. Ainsi, la plupart des sondages qui posent la question « à quel niveau est-on riche ? » sont trompeurs car ils mélangent toutes les formes de ménages [1].

Pour commencer, on peut observer avec quoi vivent les différents types de ménages, après impôts et prestations sociales. Dans les données du graphique ci-dessous, nous indiquons le revenu médian pour différentes formes de ménages et nous fixons deux seuils : le seuil des 20 % les plus aisés et le seuil de richesse (double du revenu médian). Une personne seule est considérée comme « aisée » si elle gagne plus de 2 300 euros net mensuels et « riche » à partir de 3 200 euros (attention à pas confondre ces valeurs avec notre seuil de richesse équivalent de 3 470 euros pour une personne seule, comme on le verra plus loin). Pour les familles monoparentales, les seuils sont respectivement à 3 000 euros et 4 200 euros. En ce qui concerne les couples sans enfant, ils sont considérés comme aisés au-delà de 4 500 euros et riches à partir de 6 200 euros. Les familles avec deux enfants sont aisées à partir de 5 800 euros et riches à partir de 8 200 euros.

Ces données ont un grand mérite : elles décrivent ce avec quoi vivent vraiment les familles, ce qu’elles ont pour dépenser. Mais elles ont aussi des défauts. D’abord, elles ne sont pas assez fines : on devrait distinguer par exemple les familles monoparentales en fonction du nombre d’enfants. Ensuite, on ne peut pas comparer les types de ménages entre eux, les mettre sur le même plan. Dire qu’un célibataire qui gagne x euros a le même niveau de vie qu’un couple qui touche y euros.

Pour faire cette comparaison complexe, il faut utiliser ce que l’Insee appelle des « échelles d’équivalence ». Pour cela, l’Insee découpe le gâteau des revenus du ménage en parts qui correspondent approximativement aux dépenses : une part pour le premier adulte, 0,5 part pour le deuxième et toutes les personnes de plus de 14 ans et 0,3 part pour les enfants de moins de 14 ans. Ces parts, l’Insee les appelle des « unités de consommation ».

En prenant en compte ce découpage, notre seuil de richesse est de 3 470 euros par mois pour une personne seule. C’est celui que nous utilisons dans notre rapport sur les riches en France. Il équivaut à 5 200 euros pour un couple sans enfant, à 7 300 euros pour une famille avec deux enfants de moins de 14 ans et à 8 300 euros pour une famille avec trois enfants de moins de 14 ans. Tout ceci, encore une fois, après impôts et prestations sociales. Vous pouvez ainsi vous-même calculer un seuil de richesse pour n’importe quel type de famille en comptant le nombre de parts selon la méthode expliquée plus haut et en le multipliant par 3 470 euros.

L’avantage de cette méthode est que tout le monde est mis sur un même plan. On peut dire qu’un couple qui touche 5 200 euros vit aussi bien (d’après l’échelle utilisée par l’Insee) qu’une personne seule avec 3 470 euros. Son inconvénient est qu’il s’agit de calculs théoriques, ce n’est pas ce que gagnent vraiment les familles. Prenons un exemple. Pour l’équivalent théorique d’une personne seule, le double du niveau de vie médian vaut 3 470 euros. Mais si l’on multiplie par deux le niveau de vie réel des personnes seules, on arrive à 3 155 euros.Unité : euros mensuelsLes seuils de richesse équivalentsPersonne seuleCouple sans enfantCouple avec deuxenfants*Couple avec troisenfants*010 …2 5005 0007 500* Enfants de moins de 14 ans. Lecture : un niveau de vie mensuel de 3 470 euros pour une personne seule équivaut à 7 287 euros pour un couple avec deux enfants.
Source : Insee – Données 2017 – © Observatoire des inégalités

[1] Un ménage peut être selon les cas une personne seule, un couple ou une famille.

Prévisualiser(ouvre un nouvel onglet)

Source : https://www.inegalites.fr/Quels-sont-les-seuils-de-richesse-selon-le-type-de-menage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *