aides financières parents solo
Le saviez-vous ?

Mamans solos, Papas solos, quels sont les dispositifs pour vous soutenir si vous êtes père ou mère célibataire ?

L’allocation de soutien familial (ASF)

Lorsque vous êtes parent isolé, il existe une Allocation de Soutien Familial versée par la Caisse d’Allocations Familiales. Celle-ci dépend de votre situation en matière de pension alimentaire.

Ainsi,  chaque personne en situation d’élever seul(e) un enfant ou plusieurs enfants est en droit de formuler une demande d’Allocation de Soutien Familial. Il n’est pas obligatoire d’avoir un lien de parenté avec l’enfant. De plus, sachez que l’attribution de l’ASF ne prend pas en compte les ressources du demandeur. Vous pouvez donc en faire la demande quel que soient vos revenus. Lors de vos simulations de pension alimentaire, la CAF étudie en parallèle vos droits à l’ASF.

L’aide pour les mères célibataires ou les pères célibataires est attribuée pour compenser un déficit de pension alimentaire. Par conséquent, vous pouvez en bénéficier si :

  • Vous ne percevez pas ou plus de pensions (votre ex-conjoint n’a pas la garde et refuse ou ne peut plus payer la pension par exemple)
  • Vous percevez une pension, mais inférieure au montant de l’ASF : Dans ce cas, vous recevez le montant de la différence

Le montant mensuel de l’allocation est de 115,64 euros par mois par enfant. Lorsqu’un enfant est recueilli et qu’il est donc privé de ses 2 parents, le montant est plus important et passe à 154,16 euros par mois.

ARIPA (recouvrement de pension)

En tant que père ou mère célibataire, si vous rencontrez des difficultés à percevoir tout ou partie de la pension alimentaire due par l’autre parent, vous pouvez faire appel à l’Agence de Recouvrement des Impayés de Pension Alimentaire.

L’ARIPA est un organisme créé en 2017, géré par la CAF et la MSA. Elle est conçue pour assister les parents isolés et faire en sorte que les pensions soient dûment payées.

Son rôle est d’abord d’établir un dialogue, mais l’ARIPA est également autorisée à déclencher des procédures de saisie (sur salaire, sur allocations…) lorsque les négociations n’aboutissent pas. La Caisse d’Allocations Familiales recouvre alors en votre nom le montant des pensions alimentaires non payées et vous les restituent. Cette procédure récente permet désormais d’éviter de faire appel à un huissier de justice, ce qui simplifie considérablement les démarches.

Sachez par ailleurs que si vous êtes dans la position du parent qui ne peut pas s’acquitter de la pension alimentaire, vous pouvez également vous tourner vers l’ARIPA pour vous aider à trouver des solutions.

AGEPI (Aide à la garde d’Enfants)

Les pères ou mères isolés qui retrouvent une activité salariée ou rentrent en formation peuvent bénéficier d’une aide financière de la part de Pôle Emploi pour la garde de leurs enfants.

Attention, contrairement à la majorité des aides à la garde d’enfant, l’AGEPI est attribuée sous la forme d’un versement unique. Pôle Emploi considère alors que l’Aide à la Garde d’Enfant Pour Parent Isolé vous aide à faire garder vos enfants durant 1 an.

Cette aide est réservée aux parents qui élèvent seuls 1 ou plusieurs enfants âgés de moins de 10 ans. Le montant de l’AGEPI dépend à la fois du nombre d’enfants à votre charge et de votre temps de travail hebdomadaire, que ce soit en formation ou dans votre nouvel emploi. L’AGEPI peut atteindre au maximum la somme de 520 euros.

Majoration RSA : Un montant plus important de la CAF qui aide les parents isolés

Si vous percevez le RSA et élevez seul(e) 1 ou plusieurs enfants, vous pouvez percevoir une majoration de son montant.

Entre la naissance de l’enfant et l’âge de 3 ans, cette majoration pour parent isolé est automatique. Vous la touchez sans démarche particulière.

En revanche, au moment de la grossesse et après l’âge de 3 ans, le RSA majoré doit être demandé. Dans ce cas, il est attribué pour une période de 12 mois et peut être renouvelé chaque année.

Le montant de la majoration du RSA dépend du nombre d’enfants à votre charge. Ainsi si vous ne bénéficiez pas d’aide au logement le montant est de 958,37 euros pour 1 enfant à charge et de 1.436,76 euros pour 3 enfants.

En revanche si vous percevez l’aide au logement la CAF applique un forfait logement (en savoir plus). Le montant du RSA est alors de 824,03 euros pour 1 enfant à charge et 1270,52 euros  pour 3 enfants à charge. Vous pouvez également consulter le RSA couple.

À partir du 4ème enfant, vous percevez 239,59 euros par enfant supplémentaire.

Plafond d’éligibilité à la PAJE majoré pour les parents solo

La PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant) est un dispositif d’aides réservé aux personnes dont les revenus sont modestes et mis en place par la CAF pour accompagner la naissance d’un enfant, depuis la grossesse jusqu’aux 3 ans de l’enfant.

Son attribution est donc soumise à des plafonds de revenus qui diffèrent selon votre situation familiale et votre activité professionnelle.

Or, pour les parents isolés, le plafond de ressources est identique à celui des couples dont les 2 conjoints travaillent. En comparaison, 1 couple avec 1 enfant et un seul revenu ne doit pas dépasser 31.659 euros de ressources pour prétendre à l’Allocation de base de la PAJE tandis que le plafond est élargi à 41.840 euros pour un parent isolé.

Voici les 4 aides qui forment la PAJE :

Source : https://www.aide-sociale.fr/parent-isole-caf/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *