Célibataires pendant la pandémie

Plusieurs célibataires voyaient sans doute l’arrivée du printemps d’un bon œil. Prendre un verre sur une terrasse ensoleillée ou se balader dans un parc avec une personne qu’on vient de rencontrer comporte un côté très plaisant. Pandémie de COVID-19 et distanciation sociale obligent, cela est maintenant impossible. Le Journal s’est entretenu avec quatre célibataires pour voir comment ils composent avec le confinement actuel.   

Comme on pouvait s’y attendre, l’achalandage sur certains sites de rencontres a diminué lorsque la santé publique a imposé des mesures sanitaires restrictives.  

« Les gens devaient se dire : on ne peut pas se rencontrer, ça ne sert à rien. Mais la semaine qui a suivi, ça a été l’effet contraire. On a eu une recrudescence du nombre de messages envoyés », explique Anne-Marie Lefebvre­­­, propriétaire-­fondatrice du site RencontreSportive.com.  

Mère célibataire, père célibataire, famille monoparentale, familles monoparentales, garde partagée, garde alternée, divorce, séparation, aides sociales, aides juridictionnelles, assistante sociale, aides familiales, famille recomposée, mère seule, père seul, avocat spécialiste divorce, juge des enfants, divorce tribunal, comment se depacser, après divorce, après séparation, bien gérer séparation, tensions dans couple, problèmes conjugaux, thérapie de couple, rester en bons termes, rester amis, procédures de divorce, tribunal de grande instance, vie conjugale, rupture, juge des affaires familiales, infidélité, problèmes sexuels, alcoolisme, violences, droit de visite, rôles parentaux

Bien que les temps soient plus durs que d’habitude pour les célibataires, les gens semblent avoir besoin d’échanger davantage, constate l’entrepreneure, qui a créé en 2002 une plateforme où plus de 70 000 personnes actives peuvent trouver tant un partenaire de vie qu’un partenaire de sport.   

Depuis le début du confinement, Mme Lefebvre a apporté quelques modifications à son site web pour donner des options à ses membres.  

Faute de pouvoir organiser des événements sportifs de groupe, elle s’est adjoint de nouveaux partenaires pour créer des entraînements en ligne, du vidéodating et des partys dansants virtuels, notamment.   

Éric Lannier est devenu célibataire durant le confinement. « Ça aurait été plus facile de vivre le confinement à deux, convient-il. C’est compliqué de rencontrer quelqu’un en ce moment. »  

Parent solo coronavirus, parents solos confinement, maman seule confinement avec enfants, papa solo, maman solo, isolement, solitude, famille monoparentale chômage technique, transmission enfants, toux enfants, fièvre toux enfants, confiner des enfants, que faire avec ses enfants, occuper ses enfants, week-end à la maison, week-end en famille, jouer à la maison, jeux enfants, jeux éducatifs, enseigner à domicile, apprendre, donner des cours, cours à domicile, date confinement, fermeture des écoles, jouet pour maison, que faire en confinement, occupations confinement, école à la maison, s’organiser pendant coronavirus, comment s’organiser, faire les devoirs, meilleurs livres, meilleurs films, enfants difficiles, enfants agités, responsabiliser, donner des objectifs, faire confiance, déléguer, tensions de couple, virus, en quarantaine, tâches ménagères, garder contact avec ses potes, apéro FaceTime, familles monoparentales, galere, séparation, faire amour coronavirus, rapports sexuels coronavirus, embrasser coronavirus, rester à la maison, rien faire, être productif, difficile pour couple, isoler, isolement, triste, tristesse, déprime, dépression, positif, diagnostique, diagnostic, se faire respecter, donner des ordres, s’imposer, comment gérer enfants confinement, faire respecter règles, règle de la maison, dîners horaires réguliers, recettes équilibrées, que faire à manger, enfants agités, enfants excités, enfants stressés, comment bien dormir, problème de sommeil, insomnie, remèdes naturels insomnie, traitement naturel insomnie, plantes pour dormir, physiothérapie plantes sommeil, problèmes digestion, prise de poids, perdre du poids, sport à la maison, cours de sport en ligne, exercices sport pour la maison, pratiquer du sport à domicile,

Habituellement, lorsque l’homme de 44 ans commence à discuter avec une femme, il essaie de la rencontrer assez rapidement. « Pour voir si on a des atomes crochus », illustre le résident de la Rive-Nord.   

Comme ce n’est pas possible en ce moment, il se contente de conversations écrites, qui, l’espère-t-il, pourront évoluer vers des rencontres virtuelles.   

« Tout le monde est dans l’insécurité quant à comment ça va se passer. Je ne vois pas le jour où ça va revenir comme c’était », soupire M. Lannier.  

Isabelle Ayotte n’a plus de conjoint depuis sept ans. Le célibat comportait déjà son lot de défis avant le confinement pour la femme de 50 ans.  

maman solo par choix, maman solo sans emploi, maman solo heureuse, maman solo paris, maman solo suisse, maman solo avec ado, maman solo avec bebe, maman solo au bout du rouleau, maman solo au rsa, maman solo aide, maman solo astuce, maman solo a bout, maman solo aide soignante, maman solo aide caf, maman solo burn out, maman solo budget, maman solo bebe, maman solo bons plans, maman solo citation, maman solo charges, maman solo comment refaire sa vie, maman solo comment s'organiser, maman solo et heureuse, maman solo epanouie, maman solo et solitude, maman solo et education, maman solo et sport, maman solo et budget, maman solo entrepreneur, maman solo en depression que faire
maman solo et travail, maman solo famille nombreuse, maman solo fatigue, maman solo fusionnelle, maman solo finance, maman solo facebook, maman solo fin de mois difficile, maman solo heureuse, maman solo instagram, maman solo isolement, maman solo islam, maman solo je n'arrive pas a refaire ma vie, maman solo jumeaux, maman solo je suis epuisee, maman solo avec jumeaux, blog maman solo jumeaux, maman solo mes jumelles me rendent la vie impossible, maman solo livre, maman solo sans famille, maman solo besoin d'aide, maman solo logement, maman solo les aides, maman solo la semaine, maman solo location, maman solo malade, maman solo mode de garde, maman solo mode d'emploi, maman solo mode d'emploi livre, maman solo malheureuse, maman solo musulmane, maman solo noel, maman solo nouvel an, maman solo nouvelle relation, maman solo nourrisson, maman solo nomade, maman solo naissance, maman solo nature, maman solo et nouveau compagnon, maman solo organisation, maman solo org forum, maman solo ou partir en vacances, maman solo pma, maman solo prime de noel, maman solo partir en vacances, maman solo quel travail, maman solo qui craque, maman solo qui travaille, maman solo quel aide, maman solo quel metier, maman solo qui refait sa vie, maman solo qui voyage, maman solo quoi faire, organisation maman solo qui travaille, maman solo rencontre, maman solo rsa, maman solo reportage, maman solo rencontre amoureuse, maman solo recherche appartement, maman solo sans amis, maman solo smic, maman solo ski, maman solo solitude, maman solo salaire, maman solo sentiment solitude, maman solo triste, maman solo temoignage, maman solo travail temps partiel, maman solo travail temps plein, maman solo trouver un logement, maman solo tour du monde, maman solo travail de nuit, maman solo travail, maman solo veuve, maman solo vie amoureuse, maman solo vie sociale

maman solo nantes, maman solo Belgique, maman solo bruxelles, maman solo la rochelle, maman solo le mans, maman solo Luxembourg, maman solo montpellier, maman solo quebec, maman solo rennes, maman solo strasbourg, paris, maman solo tours, quotidien faciliter la vie être heureux être zen être serein sagesse sérénité bien être paix intérieure bonheur simple simplifier la vie trucs et astuces conseils aide aider faciliter simple simplement économiser optimiser son temps ne plus perdre de temps gagner du temps confiance en soi partage des tâches tâches ménagères mettre la table ranger sa chambre solidaire solidarité coup de main participer bonne ambiance conseils pratiques utile comment se simplifier la vie comment gagner 5 minutes comment rester zen ne pas stressé angoisse gérer stress gérer ses angoisses être un bon parent être une bonne maman être un bon papa amour famille heureuse famille unie famille recomposée, parent solo maman solo papa solo wishlov handicape famille monoparentale divorce séparation foyers monoparentaux élever  enfants parent seul  difficultés surcharge de travail garde des enfants en bas âge burn-out monoparentalité  recompositions familiales précarité économique seuil de pauvreté allocation de parent isolé API

La distanciation sociale ajoute un nouvel obstacle aux démarches de la Montréalaise pour trouver l’amour.  

« Tu peux entretenir une belle conversation, et quand tu arrives face à face avec la personne, il n’y a pas de chimie, pas de petit “oumph” », illustre Mme Ayotte.  

Récemment, elle a participé à une soirée dansante virtuelle. « J’ai passé un beau samedi soir, j’ai eu du fun », convient la dame, qui est d’avis que cela ne lui a toutefois pas permis « d’avancer dans son processus de dating ».  

Célibataire depuis cinq ans, François ne voit pas de différence majeure entre sa vie actuelle et celle d’avant le confinement.   

« C’est toujours plus facile d’amorcer une conversation sur le web. On s’aborde juste un peu différemment », mentionne l’homme de 45 ans.  

Celui qui a préféré taire son nom de famille croit même que les consignes sanitaires­­­ restrictives peuvent être avantageuses pour les gens qui cherchent des relations sérieuses.  

« Ça permet de développer une discussion plus approfondie, de prendre le temps de découvrir l’autre au-delà de “oh, sa photo est cute” », estime-t-il.  

Le résident de la Rive-Sud ne ressent pas l’urgence de faire des rencontres pour le moment, mais il espère néanmoins que le confinement ne perdurera pas trop longtemps.  

Généralement à l’aise avec son célibat, Anik trouve le temps long actuellement.   

Celle qui est seule depuis deux ans et demi avait l’habitude de ne pas s’éterniser dans d’interminables conversations avant de rencontrer un homme qui lui plaisait.  

« Tu peux voir s’il y a de la complicité, si la personne ressemble vraiment à sa photo ou pas », illustre la femme de 44 ans.  

Depuis un mois, la résidente de la Rive-Sud discute quotidiennement avec quelqu’un qu’elle a connu sur un site de rencontre et elle se surprend à aimer l’expérience.  

« J’ai l’impression de le connaître plus en profondeur. On revient à de belles valeurs. La société va tellement vite : on rencontre, on élimine. Je trouve ça cute [ce que je vis en ce moment] », décrit celle qui a préféré qu’on ne révèle pas son nom de famille, ajoutant qu’elle a bien hâte de voir cet homme en chair et en os.  

Pour Anik, les sites de rencontres ont leur utilité, plus que jamais. « Même si ça ne clique pas en personne, au moins, on va s’être fait du bien l’un l’autre en se parlant », conclut-elle.

Source : https://www.journaldemontreal.com/2020/04/26/celibataires-pendant-la-pandemie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *